2017, l’année de Bagel Corner

En ce début d’année 2018, que pourrait-on souhaiter au réseau Bagel Corner ? Sans doute de vivre une année aussi prolifique que 2017. Car cette enseigne, créée par trois « potes » en 2010 connaît un joli succès commercial, porté par un excellent « buzz ». Et cela, au sein d’un secteur, la restauration rapide, très lucratif mais ultra-concurrentiel. La clé de cette croissance ? Avoir misé sur un produit autre que le hamburger. Anatomie d’une réussite avec un produit encore peu connu du grand public mais que Bagel Corner tend à démocratiser.


Le bagel, qu’est ce que c’est ?

Inventé en Pologne, le bagel (le terme est d’origine yiddish) est pour la première fois mentionné au début du XVIIème siècle comme étant un présent offert aux femmes de la communauté juive de Cracovie qui venaient d’accoucher. C’est un petit pain en forme d’anneau, dont la texture ferme est constitué par du levain naturel. Historiquement, ce petit pain a suivi la communauté juive d’Europe centrale et orientale aux États-Unis où ce dernier est très populaire. Si il est très populaire en Allemagne et dans l’est de l’Europe, le bagel est peu connu en France.

Historique de Bagel Corner
L’idée de lancer un Bagel Corner naît dans la tête de trois copains : Grégory Clément, Michael Cohen, Rachid Ez-Zaidi. Ils ouvrent leur premier point de vente en février 2011 rue de Linné à Paris. Après plusieurs ouvertures parisiennes jusqu’en 2013 sur le toit des Galeries Lafayette ou au siège social de Google France,  Confiant dans son concept, le réseau avait fait appel Starquest Capital pour procéder à une levée de fonds en 2013. L’objectif ? Avoir les moyens d’ouvrir près de 25 restaurants en France. Le premier point de vente franchisé (sous licence de marque) est ouvert à Reims en 2014. En 2015, Bagel Corner est classé à la première place par Capital.fr comme franchise ayant le plus de potentiel. En juillet de cette même année, le réseau ouvre son 10ème restaurant à Paris en juillet pour finir l’année 2015 avec 20 points de vente (dont quinze franchises) ouverts ou en travaux !

2017, année faste
Une année où le développement a continué à un rythme soutenu pour atteindre une trentaine de restaurants ouverts alors que l’année 2018 débute à peine. Mais surtout une année d’innovation avec tout d’abord le choix de proposer dorénavant trois modules de point de vente possibles : 7m2, 20m2 et celui initial entre 40 et 70 m2. Ensuite, le choix d’ouvrir des restaurants dans de nouveaux choix d’implantations : restauration collective, gares et aéroports. Ainsi, pour mettre en pratique cette nouvelle stratégie un point de vente Bagel Corner a ouvert l’année dernière à la gare de Rennes. L’idée ? Élargir les lieux de vente et ne plus viser uniquement les centres commerciaux et les centre-villes. Enfin, la dernière innovation mise en place en 2017 concerne l’architecture des points de vente, l’idée étant de proposer un restaurant plus « tendance ». Résultat ? En 2017, Bagel Corner est élue parmi les sept enseignes en fort développement avec des restaurants à 800.000€ de chiffres d’affaires en moyenne. L’objectif à moyen terme ? Une centaine de restaurants sur le continent européen en 2021.

Devenir franchisé Bagel Corner
Pour devenir franchisé Bagel Corner voici les informations à connaître : les droits d’entrée sont fixés à 15.000€, l’apport personnel à 50.000€, l’investissement global tournera autour de 140.000€, la redevance d’exploitation est fixée à 5%, la redevance publicitaire à 1%, le contrat (en  licence de marque) sera d’une durée de 7 ans.

Conclusion
Bagel Corner est une des nouvelles pépites de la franchise française. Un concept innovant, un vrai succès commercial, un développement rapide mais visiblement raisonné. Tous les ingrédients pour un succès durable.